logo ente parco di portofino

L'Agricolture

L'Agriculture

Jusqu’à l’époque romaine, l’activité agricole a marqué profondément l’aspect du promontoire de Portofino et est apparue ensuite l’introduction de nouvelles espèces, en particulier des arbres afin de construire les terrassements du territoire.

L’introduction de la culture de l’olive a commencé à partir du XIIIe siècle après JC., et a été fortement développée au cours du XVe siècle. Cela a nettement contribué  en modifiant le paysage du territoire.

Les cultures de l’olive sont encore existantes même si celles-ci demeurent moins importantes. Elles caractérisent certaines zones microclimatiques du territoire notamment les versants est et ouest ainsi que le versant sud en particulier avec la vallée de San Fruttuoso où l’olive a été introduite par les moines Bénédictins de l’Abbaye.

Le développement de la culture de l’olive n’a pas empêché le développement d’autres types de culture. L’olive s’est en effet associée à la vigne, aux céréales (froment et seigle) ainsi qu’à des arbres fruitiers (amandiers, cerisiers et surtout figuier) : ce qui a donné le nom de « quadruple culture » (olive-vigne-céréale-fruit) et correspond à de nombreuses expressions dans l’espace agricole dit de la Villa.

La Villa caractérisant la côte à l’ouest de Gênes sur laquelle on retrouve les traces encore aujourd’hui était constituée de fermes, développées autour d’habitations principales et gérées par de petits propriétaires ou métayer.

Surtout à partir de 1500, la culture de l’olive et de la châtaigne était très importante pour les populations locales. En témoigne encore aujourd’hui, la présence à travers la couverture végétale de châtaigneraies ainsi que par des bosquets et arbres fruitiers, même si la plupart sont maintenant abandonnés. 

Depuis les dernières décennies, l’importance de l’agriculture dans l’économie des populations locales a été relativement réduite. Toutefois, certaines cultures ont été maintenant principalement à proximité des petits villages et lieux dits de San Rocco di Camogli, Nozarego, et Portofino.